Wind of Blue Lakes

Wind of Blue Lakes

Chien de Montagne des Pyrenees

Evolution comportementale du chiot

Evolution comportementale du chiot

La période néonatale (de 0 à 2 semaines)

 

Elle se termine lorsque les chiots ouvrent les yeux. Deux éléments sont vitaux pour le chiot durant cette période : la nourriture et la chaleur, éléments apportés par la mère. Deux réflexes existent chez le chiot à cet âge : celui de fouiner sert à retrouver la mamelle et celui de succion sert à extraire le lait. La mère doit lécher le ventre de ses petits pour déclencher leurs besoins naturels (urine et matières fécales). Le sens le plus développé à cet âge est le sens tactile, indispensable car le chiot avant deux semaines ne voit pas et n’entend pas ou peu. L’odorat est présent mais reste très limité. Le chiot se déplace par reptation c’est-à-dire ventre au sol. Au point de vue social : la mère ne quitte presque pas sa portée. Il existe une faible relation sociale entre les chiots qui consiste à s ‘endormir en tas.Une vocalisation des chiots pendant les deux premières semaines existe, il s’agit d’appels de détresse (jappements et gémissements.). Ces vocalisations permettent à la chienne d’intervenir en cas de danger. Certains chiots commencent à grogner et à aboyer dès deux semaines.

 

La période de transition (de 2 à 4 semaines)

 

Elle débute avec l’ouverture des yeux. De nombreux changements au niveau du comportement durant cette période.Le chiot établit ses premières relations sociables. Les premières dents de lait font leur apparition vers trois semaines. Le chiot commence à mâchonner et à lécher.Vers trois semaines, le chiot fait ses besoins tout seul. Il se dresse sur ses pattes, commence à jouer avec ses frères et sœurs. Avant quatre semaines les chiots deviennent indépendants l’un vis à vis de l’autre dans leurs activités La vocalisation devient plus fine, c’est-à-dire que le chiot émet de plus en plus de sons différents suivant les circonstances.

 

La période de socialisation ( de 4 à 10 semaines)

 

S’il existe une période plus importante qu’une autre dans le modelage du futur caractère du chiot, c’est bien celle-ci.C’est ici que s’établira ou non, la socialisation envers les autres chiens et envers l’homme. Cela dépendra en effet des expériences positives ou négatives vécues à différents moments.Les capacités sensorielles et motrices continuent leur évolution. Le jeu est l’activité la plus importante à cette époque.A partir de cinq semaines également la chienne commence à grogner quand ses petits essayent de téter. Les chiots goûtent la nourriture semi solide ou même solide.Lors de la période de socialisation le développement moteur du chiot touche à sa fin. Sa locomotion devient comparable à celle de l’adulte. Durant cette période également le chiot va confirmer ou modifier la hiérarchie présente très tôt après la naissance par le jeu.La socialisation du chiot s’effectue en deux phases majeures : l’approche et l’évitement.

 

La phase d’approche de (3 à 5-7 semaines)

 

Comme son nom l’indique, cette phase se caractérise par un comportement d’approche du chiot vis à vis de ses congénères et durant celle -ci le chiot va former une image de son espèce et ainsi se définir en tant que chien.C’est aussi l’âge optimal pour la socialisation avec l’homme. L’attachement social aux humains « maximum » à cet âge entraîne l’importance de mettre les chiots en contact avec « différents types » d’humains (enfants, personnes âgées).

 

La phase d’évitement (débute à 5 semaines)

 

Se développe progressivement et finit par éclipser totalement le comportement d’approche initial.Ces mécanismes innés ont une valeur de survie pour l’espèce sauvage. Ils permettent la socialisation avec les membres de la même espèce et inhibent la généralisation de cette réponse sociale à d’autres espèces. Ils assurent ainsi la survie des jeunes par rapport aux prédateurs. Durant cette période il est important de manipuler son chiot pour le socialiser mais aussi pour inhiber sa morsure vis à vis de l’homme.La famille humaine d’adoption doit être dominante par rapport au chiot. Sinon, une fois  adulte, le chien va devenir le chef de « meute », ce qui engendre des problèmes d’agressivité et autres.

 

La période juvénile (de 10 semaines à 6 mois)

 

Ce sont les premières longues excursions hors du nid qui déterminent le début de cette période et ce sera la maturité sexuelle qui y mettra une fin.Le chiot grandit, devient plus fort et plus agile. Tous les organes des sens paraissent être entièrement développés au début de la période juvénile.